exposition mois de la photo 2014

exposition mois de la photo 2014 : station_ne_ment

exposition mois de la photo 2014

N-D-E

A l’occasion du mois de la photo 2014, j’ai l’honneur d’être invité par la mairie à exposer à la MPAA Broussais dans un espace magnifique qui se prête à merveille à l’univers urbain que je désirais présenter. Reçu dans cet espace incarnant l’ouverture de la culture au plus grand nombre de la ville de Paris, je remercie infiniment l’équipe dirigée par Justin Mainguy, et leur  sens de l’accueil communicatif.

Station_ne_ment, une plongée dans les dessous de la ville

Véritables entrailles fonctionnelles de la ville, les parkings répondent aux besoins que la société nous a inventés dans sa séduction effrénée du citoyen-consommateur-motorisé. Gilles Targat vous propose un voyage intérieur, réflexion sur les paradoxes de la cité du XXIe siècle qui cherche son salut.

En prenant pour réflecteur ces abysses urbains dissimulés à la vue, le photographe transporte le spectateur dans son univers visuel en mettant en lumière les mystères et les tentations de ces espaces nimbés à la fois de séduction et d’illusion.

Les parkings, monde dissimulateur et dévoreur d’espace, avalant avec un appétit féroce les véhicules, symboles d’une mobilité sans limite, inspirent au photographe des visions tantôt mystiques, mécaniques, philosophiques ou humoristiques. Assimilant volontiers ces entrailles à un purgatoire dont on peut s’extraire sans peine, l’auteur se joue des ambiances et des symboles de ce monde de « l’entre-deux » qui scande son chant des sirènes auquel nul ne résiste.

En effet, des odeurs méphitiques masquées, un climat anxiogène adouci par des ambiances musicales et lumineuses rendent impuissant le citadin face à l’attraction de ces temples avides de croissance.

Mettant à mal les grands rêves de sobriété face au consumérisme, ces méandres véhiculent toujours une forme d’angoisse oppressante et culpabilisante, Gilles Targat interroge chacun sur sa responsabilité dans la Cité, il met à dos les consciences et la vie quotidienne.

Angèle d’Armor et Félix d’Argoat Université de l’Ouest

exposition mois de la photo 2014

 

This entry was posted in blog, exposition, Non classé, paris and tagged , , , , , , , , .

One Trackback

  1. By vernissage de l’expo re[dé]constructions on 18 avril 2017 at 9 h 09 min

    […] je partage ce très bel espace du 14e avec Jean-Marc Meloux, artiste et photographe avec lequel j’avais déjà eu le plaisir d’exposer à la MPAA en 2014 […]

Post a Comment

You must be logged in to post a comment.